Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:45

Darkstar a écrit:
Background de faction La Junta

Amérique du sud – Frontière du Belize et du Guatemala – Environs de El Zapote – Camp forestier de La Junta.

21 Oct 2000 – 7.35 PM Heure locale.

Sous le ballet incessant des moustiques autour du plafonnier, une silhouette penchée sur une vieille table branlante égrène calmement une série de chiffres dans sa barbe, s’interrompant seulement afin de tirer sur un gros cigare humide, ou pour aplatir un cafard de sa botte en cuir ciré. Non loin résonne le son crépitant d’un transistor diffusant une salsa poussive.

« Deux cent trente cinq mille, deux cent quarante mille, deux cent quarante cinq mille, deux cent cinquante mille, deux cent cinquante cinq mille, et hop, cinq mille par ici … Deux cent cinquante mille tout rond ! »


Alors qu’il dispose ses liasses en trois tas de hauteurs nettement différentes, il passe la main à sa ceinture et appuie sur sa radio :

« Pedro ! Amène-moi donc une malette, j’en ai fini avec la troisième fournée, tu vas bientôt pouvoir prendre la route pour San Benito. »

La radio crépite quelque peu, puis laisse place au silence ambiant de la jungle entourant la cabane du Commandante …

« Pedro ! Mierda ! Magne-toi si tu veux pas te retrouver en compagnie de notre gangster pour la nuit ! »

Presque aussitôt, la radio répond d’une voix qui semble lointaine et angoissée :

« Commandante ! On vient de repérer un hélico non loin de nos positions à la frontière ! Le sergent en observation nous a signalé qu’il survolait la zone, probablement à la recherche d’une aire d'atterrissage ! »


Sans plus faire attention aux moustiques en plein festin, le Commandante reste figé dans sa posture, le cigare aux lèvres, et une liasse de papier vert encore à la main.

Déjà ? impossible, la relève n’était sensée arriver que dans trois semaines, ils n’auront pas pu avancer aussi vite à travers cette foutue jungle dévastée !
C’est peut-être l’état-major, qui nous envoie des directives, mais pourquoi ne pas avoir passé un appel radio ? Ils savent très bien qu’on contrôle les ondes de tout le secteur avec ces rastafouriens …
Peut-être un ravitaillement de marchandise, après tout, ces hippies sont foutrement efficaces en matière de raffinage, et leur production parviendrait presque à couvrir leur capacité à s’en fourrer plein le nez …
C’est peut-être d’ailleurs un coup tordu de ces Junkies, il m’avait semblé percevoir une note d’ironie dans leur regard lors de l’échange de cet aprème …


L’interrompant dans ses réflexions, le crachat de la radio vient briser le silence de la cabane, et une seconde voix, plus posée, plus grave prend la parole :

« C’est un appareil américain Commandante, J’ai vu les insignes, et y’a pas de doute, ce sont des gringos ! »

« Des yankees dans le secteur ? Mais Qu’est-ce que vous attendez pour me descendre ces bouffeurs de burgers ! Envoyez-moi ce coucou au sol bordel ! Feu ! Feu ! » Se mit-il à aboyer dans sa radio, « Et Pedro, Prépare la Jeep, pas grave pour les autres fournées, ils attendront un moment, je veut te voir parti d’ici avec ce qu’on a de chargement dans l’heure ! »

Puis, sans prendre le temps de ranger les liasses sur la table, le Commandante y étale une grande carte d’état major. Peu d’indications y sont encore lisibles, tant l’humidité et la moisissure ont travaillé l’encre et les couleurs. Cependant, au milieu d’une masse verte informe, se distingue nettement un tracé tortueux rouge, en pointillés, traversant le territoire de part en part.

Comment ont-il pu parvenir jusqu’ici ? Avec cet ouragan, on m’avait assuré que je serais tranquille pendant au moins quelque mois, le temps que les populations des côtes soient ravitaillées, et que j’aurais pas à me soucier des renifleurs de merde … Va falloir se la jouer fine si on veut finir le boulot dans les temps … Surtout qu’un appareil américain n’arrive en général jamais seul …

Cinq minutes plus tard, le fil des pensées du Commandante est à nouveau interrompu par le crépitement de la radio, qui lui annonce de cette même voix rauque et calme :

« L’hélico est descendu Commandante. On l’a eu d’une roquette ! Apparemment, tous leurs instruments de bord étaient HS, ils ont même pas vu venir le tir ! Il est allé se crasher dans l’étang. La menace est écartée. »

« Pour le moment Cojones, pour le moment … », répond le Commandante à la radio, avant de tirer une grosse bouffée de son cigare finissant, envahissant la pièce d’un épais brouillard âcre.

Un bon gars, ce sergent Cojones,
se dit l’officier, efficace en plus, si il continue comme ça, il pourrait bien finir à ma place, voire même colonel un jour …

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:48

Pseudo du joueur :Spirit

Nom du personnage et/ou nom de code :Genival Cavacanti
Nationalité :Brésilienne
Date et lieu de naissance du personnage :Né en Aout 1975 à porto Alegre
Classe de personnage :Chef de groupe

Historique :

Né dans une familles des classes supérieur , à 15 ans il rejette tous , parents argents et pars vivre dans une favela de Rio.

Il découvre alors le monde de la rue et une vie de violence.Il intègre rapidement le gang MS-13 ou il est pris sous l'aile du N°1 Tairan Moreira qui lui apprend toutes les ficelles.Il devient en 2 ans une des personnes les plus respecté et les plus crainte des MS-13. En 1993 ayant toutes la confiance de Tairan Moreira et suite a la mort inexpliqué de son bras droit il prend la place devenu libre.une fois devenu le bras droit de Tairan le MS-13 devient encore plus violant et multiplie les attentats contre l'état Brésilien, les exécutions et les rapts d'enfants de famille riche.En 2000, Il prend le contrôle des MS-13 suite à l'assassinat de Tairan commandité par la Junta. En 2001 Tout en contrôlant les MS-13 d'une main de fer, il intègre la Junta qui lui confie des missions de plus en plus importante et lui fait suivre une formation paramilitaire.

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:48

Pseudo du joueur : pit-manticores

Nom du personnage et/ou nom de code : Sanchez Pitou
Nationalité :Colombienne
Date et lieu de naissance du personnage : 03 février 1975 à Soledad
Classe de personnage :Gunner
Tenue de combat : full Kaki
Équipement : X7 Rpk , MK48 piqué aux US

Historique :
Sanchez Pitou est né dans une petite ville côtière de la Colombie.Issu d'une famille modeste de pécheurs,il a très vite pris gout à la violence et à la débrouillardise.
Après avoir vu le mode de vie américain à la télévision dans le bar du quartier, il ne comprend pas pourquoi y a des gens qui roulent en grosse berline avec des résidences somptueuses alors que lui et sa famille vivent dans un boui boui sans porte ni fenêtre.Il se fait alors enrôler dans un groupe de Farc ou il apprend le métier des armes et la rude vie dans la jungle .Mais s'éloignant de son idéal de gagner une fortune ,ce mode de vie ne convient pas au jeune Sanchez qui réussit à déserter de justesse .
Il rejoint alors le cartel de Medellin qui profite de son expérience de la mer pour lui confier le pilotage de go-fasts dans la mer des Antilles.
Après s’être fait prendre en flagrant délit par la Marine Française , il se retrouve emprisonné au Honduras en attente de son procès.
Il s'évade de sa cellule avec un soldat de la Junta qui l'intégre dans ses rangs.

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:48

Pseudo du joueur : Darkstar

Nom du personnage et/ou nom de code : Ernesto Da Cruz
Nationalité : Guatémaltèque
Date et lieu de naissance du personnage : 23 oct 1980 à Santa Anna près de Libertad
Classe de personnage : Sniper (ou fantassin si quelqu'un veut ABSOLUMENT jouer sniper à ma place Wink )
Tenue de combat : full Kaki + coyote + marpat
Équipement : WGP sniper ou sterling + ZGP (backup)

Historique :

Ernesto est né dans une ferme, où son père Emilio, veuf dès la naissance de son premier né, faisait pousser des ignames et de la coca. Peu attiré par le savoir prodigué à l'école communale, Ernesto préférai se bagarrer avec les autres chicos des coins bouseux qui entourent Libertad.
Il fut baptisé comme le Che car sa mère était une militante communiste, prônant la délivrance des classes populaires par l'éradication de la corruption. Vaste programme...

En grandissant, Ernesto comprit que cette voie était utopique. Sa défunte mère, qu'il n'avait jamais connu, était une rêveuse. Lui serait un combattant, un vrai, comme le Che ! Rapidement, il s'enrôla dans l'armée populaire, dès ses 16 ans ; et perdit sa virginité avec une putain dès qu'il toucha sa première solde... il allait verser dans le vraiment pathétique quelques années après, lorsqu'un mercenaire américain l'initia aux plaisir de la drogue. Depuis une dizaine d'années, il fume et s'en met régulièrement dans le nez.

D'un naturel taciturne et proche de la nature (il est plus extraverti lorsqu'il est défoncé...), il servit souvent d'éclaireur pour le compte de La Fuerza del Sol, une milice pro-communiste de Libertad. Jusqu'à l'âge de 25 ans, il ne connu pas vraiment de conflit. Juste quelques missions obscures menées par des pontes du coin, auxquelles il ne comprenait pas grand chose. Mais il suivait les ordres, il a toujours suivi les ordres. Il a besoin d'argent pour ses loisirs, bref c'est un gentil toutou...

Il y a 5 ans, un instructeur de combat qu'il avait connu plus jeune, un certain sergent Corrones, l'approcha pour le compte de La Junta. Depuis il est en faction à la frontière du Belize, entre patrouilles et défonce.



__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:49

Pseudo du joueur :
ACIDE PHASE

Nom du personnage et/ou nom de code :
Nom :
Prénom :
Surnom : « Acide » ou « Acide Phase » pour certain

Nationalité :
Double nationalisée Argentine et Allemande

Date et lieu de naissance du personnage :
Le 3 mai 1972 à Buenos Aires

Faction :
A votre avis Question si je poste dans cette zone privée Question Rolling Eyes What a Face

Classe de personnage :
Sniper/Tireur d’élite
Ou si personne ne veux de l’artificier
Il faudra bien que je m’y colle
Il serait dommage de ne pas pourvoir ce poste …

Peut-être trouvera t’on une alternative dans le scénario
pour que je puisse emporter mon backup (T8) en emportant moins de billes par exemple
Artificier : marqueurs & 95 billes
+ kit artificier (mines, grenades, IED, fumi)
+ backup T8 & 27 billes (3 chargeurs)

Tenue de combat :
Crye Precision Kaky (photos a venir)

Équipement :
En mode Sniper
Fusil de précision (50 billes First Strik)

Milsig en arme principal (100 billes classic ou poudre)

Backup T8 (30 billes poudre ou clasic)

En mode Artificier
Milsig en arme principal

Si possibilité d’adaptation pour le backup se sera le T8


Historique :

Roland De Biture né à Buenos Aires le 3 mai 1972 ,
d’une mère Allemande (Andréa Adams né a Saarbrücken en 1949), et
d’un père Argentin (Philippe De Biture né a Buenos Aires en 1947), dont les origines douteuses daterait directement de l’après guerre. Le père de Philippe se faisant appeler Arthur De Biture (De Biture serait un nom d’emprunt), est arrivé directement d’Allemagne comme migrant en Argentine, dans la fin de l'année 1945.
Fils unique, Roland passe une enfance heureuse dans les quartiers chic de Buenos Aires jusqu’au divorces de ses parents en 1980.
Le divorce prononcé en Mai 1980, Roland s’installera en Allemagne avec sa mère qui en a obtenu la garde exclusive.
Sont adolescence se passera moins bien, vivant dans la banlieue berlinoise ; il bascule vite dans les soirées techno et les travers qu’y en découlent.
Sont addiction aux substances psychotropes de type LSD lui vaudront son surnom de « Acide » ou « Acide Phase » pour certains.
Arrêter malgré sont jeune âge en 1988, lors d’une opération d’envergure européenne dans la lutte contre le trafic de stupéfiant. Il sera placé par le juge en centre disciplinaire dans le cadre d’un projet test de réinsertion des jeunes délinquants.
Cela semble porter ses fruits, puisqu’il intègre l’école de police un an plus tard sous la tutelle de ses éducateurs.
Ensuite il se dirigera vers l’armée allemande et passera avec succès les test pour intégrer la 31ͤ ͫ ͤ brigade aéromobile du DSO (Division Spezielle Operationen) basée a Oldenburg.
En 1994 il aura l’opportunité d’intégrer le 1er peloton du GSG-9 pour ses compétences de sapeur démineur et de tireur d’élite.
Il sera inculpé 3 ans dans le cadre d’une enquête sur un gros trafic de stupéfiants. Un non-lieu sera finalement prononcé faute de preuves, mais mettra un terme a sa carrière au sein des forces de polices.
Des membres de la lutte anti-stupéfiant qui le suivaient de loin perdent définitivement sa trace dans la jungle colombienne vers la fin 1999.
Mais on lui connait des attaches avec certaines organisations mafieuses plus ou moins local dont les buts restent dans l’ensemble obscurs.
Il n’est donc pas exclus qu’il aie rejoint un groupe opérant en plaine jungle pour se faire oublier.

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:49

Malkav & Seth :

Classes : fantassins (à confirmer)
Equipements : Malkav en pompe et Seth en cocker semi loader 50*
Tenues : mix marpat + kaki

Carlos et Isaías Vasquez nés le 6 juin 1978 et le 18 février 1979, nationalité colombienne.
Carlos et Isaias sont issus de la classe aisée colombienne, leurs parents sont des cadres de la société TEXXA OIL, multinationale des énergies fossiles.
En 1984, leur père Luciano Vasquez est promu directeur d une plateforme de gaz à Adrar en Algérie. Malheureusement 10 ans plus tard les parents sont enlevés par le GIA et seront exécutés après des semaines de tractations. Carlos et Isaias ont alors 16 et 15 ans, ils sont placés dans un orphelinat à Oran d où ils s échapperont un an plus tard.
Jusqu’en 1997 Carlos et Isaias vivent de rapines de combines et de petites arnaques, mais en aout 97 ils sont forcés de quitter Oran et se rendent en Egypte où dans un premier temps ils font ce qu ils savent faire de mieux : ils montent des arnaques.
Et c’est, après une arnaque aux visites guidées, qu’ils font la connaissance de Jusuf Abdallah, chef d’un groupe de pilleurs de tombes qui les recrute. Durant près d’un an, les deux frères vont écumer le désert, et piller de nombreuses tombes.
Comprenant rapidement la valeur de tels objets en Europe, comparés aux prix de vente, ici au receleur. Ils décident de se rendre en France pour organiser la vente du contenu, du pillage de la tombe d’un haut dignitaire de Cléopâtre.
Arrivés à Paris, ils contactent les acheteurs, organisent la vente, et parviennent à s’échapper avec l’argent, malgré l’opération de police qui débouchera sur la saisie des objets, et l’arrestation de riches collectionneurs. Recherchés par la police française et par Interpol, Carlos et Isaïas décident de cacher leur butin en lieu sûr, et quittent l’Europepour l’Amérique latine.
Peu de temps après leur arrivée au Honduras, les deux frères entendent parler d’un trésor autochtone et partent pour le Belize, en quête de fortune. Ils rencontrent alors sur place le Sergent CORONES, qui met rapidement à profit les qualités et connaissances de la fratrie.
A présent depuis 1 an, Carlos et Isaïas sont des membres à part entière de la Junta. Mais les deux frères ne désespèrent pas de trouver le fameux trésor pour fuir vers des cieux plus radieux.

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:49

Nom du personnage et/ou nom de code : ----------------

ALVARO RIOS (Orks) et VINCIO RIOS (Kolonel)

Nationalité : Guatémaltèques

Date et lieu de naissance des personnages :

ALVARO : 16/11/1974 à San Benito (El Peten).
VINICO : 15/01/1974 à San Benito (El Peten).

Classe de personnage : Fantassin

Tenue de combat :
ALVARO : full Kaki + gilet tactique noir
VINCIO: full Kaki + gilet tactique noir

Équipement :

ALVARO : T8.1 + MP5 en supplément au QG
VINCIO: Phenom UMP

Historique :

Vinicio et Alvaro Rios sont natifs de la ville de San Benito au Guatemala où leur parents gèrent une exploitation
agricole de 300 hectares et regroupant 27 ouvriers.

Les frères sont complices et débrouillards mais dissipés et bagarreurs.

En 1978, Ils sont témoins du massacre de leur parents et de leurs ouvriers par le Cartel Sinaloa très actif en Amérique
Latine. La sauvagerie est telle que 13 corps sont retrouvés décapités et une message de menace à destination des
autorités, écrit avec du sang sur les murs de l’exploitation.

Les Rios sont kidnappés et enrôlés de force dans les troupes paramilitaires du Cartel.

Durant 10 ans, ils sont entrainés , reformatés psychologiquement et dès l’âge de 15 ans deviennent actifs dans le
crime organisé. Les frères Rios deviennent de redoutables tueurs.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------

Durant ces années leur besoin de vengeance grandit, ils ne perdent pas de mémoire le massacre de leur
famille et finissent par récupérer des informations faisant apparaître l’implication du Cartel.

-----------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------

Corrones propose de louer leurs services et les fait intégrer la JUNTA.

6 mois avant leur recrutement, bizarrement le cartel de Sinaloa a été décapité, tout le monde parle de ça maintenant dans la région, mais les deux frères n'y toute implication dans ce massacre, il paraîtrai même qu'ils recherchent les auteurs de cet acte sanguinaire....

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:49

Background de groupe pour :

- Lezard alias Le Sergent Corones (bras droit)
- Begebe (fantassin)
- Abu Ba'kart (technicien)
- Rico (médecin)

Le sergent Corones est un vieux de la vieille, un gars à qui on la fait pas. On le soupçonne de faire parti de La Junta depuis sa création, c'est dire s'il est incontournable !
Instructeur de combat depuis plus de 20 ans, tireur d'élite et ancien commando, il est aussi un meneur d'hommes reconnu, plus apprécié par ses supérieurs pour son zèle que par ses hommes pour sa patience ; il reste néanmoins un cadre important du dispositif de La Junta à la frontière. Le commandante Cavacanti se repose très souvent sur les épaules solides de cet officier au talents innombrables.

Il est épaulé par 3 fidèles, qui le suivent depuis plus de 10 longues années : un tueur taciturne au sang froid, qui se fait appeler "BGB" et qui aurait servi dans les forces spéciales en Europe, un technicien aux épaules larges et à la bouche tout aussi grande qui se fait appeler Abu, et pour finir Rico, un médecin plus apte à faire des trous qu'à les recoudre...

Un bel équipage, parmi les plus dangereux d'amérique latine... mieux vaut les éviter. Et concernant leurs histoires personnelles, moins vous êtes amené à en savoir, mieux vous vous en porterez. Cool

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:50

nom: GRANDES
prénom: MIGUEL
nom de code depuis environ 2 ans au moin, car aucune trace de lui avant: ABU'BAKART
date de naissance et lieu, supposé dans les début 1980, en espagne, avant la ratification de l'espagne à convention de la haye.
spécialité, technicien.


on ne sait pas grand chose de lui, la mise en évidence de sont existance date de environ 6 ans, quelque traces sur des relevé bancaire de grand parrain, mais aucun lien exploitable
ni rien d'inquiétant non plus, des virements irrégulier, peu frequant et peu élever, à des moment sans fait marquant.

jusqu'au jour ou par hazard la police fouilla un entrepot de l'ile de san pedro au bélize, ils tombèrent sur une unité de fabrication et de production de taille conséquante (environ 300 pieces jour, selon les dires des enquéteurs en charge) de ce qui serait d'appareil de régulation de tension une sorte de peace maker extra dermique, ..., un des spécialiste de la police remarqua tout de même le voltage de sortie de ces apareils bien supérieur à la normal. l'entrepot avez été quitté dans la précipitation et seule resté sur le sol, 4 caisses de conteneur avec le marquage "ABU'BAKART" et une vingtaine de corps dont deux d'origine sud américaine en costume militaire kaki, seul point de détail: un brassard jaune identique au deux hommes et 19 corps d'homme d'origine européenne. Seule les corps des sud américains portaient de nombreuses traces d'impacte de balles, les européens était mort de ce qui semble à un arrét cardiac brutal. enfin c'est ce qui fut rédigé dans le rapport.


3 an plus tard le même marquage "ABU'BAKART" sur des caisses en bois beaucoup plus petite que celle de san pedro fut retrouvé par des soldat français dans la ville de rosso au sud ouest de la mauritanie. elles renfermaient (selon la documentation récupérer dans ces même caisse) un équipement de torture portatif miniaturisé. mais jusque la personne n'a réussi à s'en servire ni à le faire fonctioner d'une quelqonque manière, la conclusion qui fut donné est que le matériel retrouvé manqué d'une source d'allimentation spécifique.

les autoritées international ne savent pas quel role à jouer miguel grandes dans cette histoire, mais ce nom fait partis des indices trouvé à rosso, il s'agit d'un nom relevé sur la notice d'utilisation, un marquage par impréssion sur le dos du document révélé au carbone.

hors miguel grandes est soupsoné d'être l'un des membre du dispositif de la junta posté à la frontière du belize, mais aucune photos, empreintes, ni aucune personnes ne voulu dire un mot sur le sujet, l'affaire fut classé et plus jammais ce non refit surface.



__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:50

bon desolé de poster que maintenant mais avec le boulot et mes problemes de connection sur le forum enfin voila qui est fait Smile


Nom du personnage et/ou nom de code : Rafael ALVARO
Nationalité : CUBAIN
Date et lieu de naissance du personnage : 11 MAI 1986
Classe de personnage :INFENTRIE
Tenue de combat : FULL KAKI + GILET CIRAS BROWN
Équipement : X7 +T8


Né d'une famille modeste, Rafael vécu jusque l'âge de ses 12 ans à
Barranca avant que ses parents décident de fuir le régime de Fidel
Castro.

Ils embraquèrent à bord d'un radeau de fortune en direction de leur
nouvel eldorado, la Floride. Durant le trajet une tempête retourna le
radeau et emporta le père qui se noya. Une fois arrivait en Floride sa
mère ayant perdu son mari et le peu d'argent qu'il avais se prostitua
afin de gagner de l'argent pour payer leur passeur.Elle tomba
rapidement dans la drogue afin d'oublié la douleur de cette nouvelle
vie.
Quand à Rafael, celui-ci se mit a vendre de la drogue dans les
quartiers pour aider sa mère à rembourser leurs dettes.Il servis
rapidement de mule, pour passer la marchandise à la frontière
mexicaine. Il fut ensuite envoyé plus loin, au Brésil pour récupérer
une grosse cargaison.Arrivé sur place Rafael se trouva pris dans une
embuscade organiser son patron. Officiellement Rafael est mort se jour
la et enterrer quelques jours plus tard dans une fosse commune à
Tijuca.Aujourd'hui Il réapparait au sein de la Junta, il a soif de
vengeance mais personne ne le connais.

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:50

Prénom: Alerendro
Nom: FUENTES
Alias: RICO
Nationalité: MEXICAIN
Né le 03/07/1978
Rôle: Médic

Né au Mexique, dans une famille de médecin, il fut poussé fort logiquement vers des études médecine, qu'il réussit avec brio.
Attirer par la chirurgie, qui sera sa spécialité, il sera demandé par les plus grands hôpitaux d'Europe.
Par l'appât du gain, il fut recruter par une clinique privée de chirurgie esthétique.
On apprend plus tard que cette clinique était connu par les plus grands groupes mafieux ( changement d’identités).
Après quelque année de prison: il quitte l'Europe pour l’Amérique du sud pour une nouvelle vie, mais rattraper ses anciens démon (drogues et alcool) il perd toute notion de la réalité, il se met expérimenter de nouvelles me méthode d’opération (non légales) dans le sous sol de sa maison . Après la perquisition son domicile on découvre le résultat de ses expériences abominables, mais pas de trace de lui. On pense qu’il a été recruté par la JUNTA pour ces qualités de médecin.

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Darkstar le Mar 28 Juin - 11:51

Allez, Perso de Twist, un perso facile et accessible !
Wink

A l'age d'environ 18 ans, Alfonzo (Nom inconnu), ou plutôt "Bambino" pour ses camarades, est l'un des plus jeunes membres faisant partie de la Junta Guatémaltèque. En effet, récupéré dans les restes d'une bicoque ravagée suite à un glissement de terrain par le Sergent CoJones et ses acolytes, il est très vite mis à contribution par le groupe, qui sait tirer parti de sa jeunesse, de ses jambes encore énergiques, et surtout du fait qu'il n'est connu d'aucun service, d'aucune mafia, d'aucun gang.
Il occupe, de part sa petite taille, son caractère discret, la place d'éclaireur/sniper dans le groupe, et même si son langage à peine articulé est parfois approximatif, il a su faire parler d'autre instruments, notamment son beau poignard, à sa place (un cadeau, offert par le sergent, à l'occasion de son vingtième tué lors d'une opération).
Cependant, Il est tout juste en train d'apprendre son alphabet, CoJones estimant qu'après avoir appris à tuer d'une trentaine de façons différentes, il lui faudrait peut-être apprendre à lire et écrire, ne serait-ce que pour comprendre les panneaux et cartes qu'il voir autour de lui ...


Timide, et parfois un peu naîf, car toujours en train de trouver ses repères dans une société qu'il ne comprend pas, il obéît pourtant aveuglément à la bande, qu'il fut rapidement amené à considérer comme ses parents, sa famille.

Le jeune garçon n'en a pas moins reçu une éducation de la part de l'un des groupes les plus dangereux du monde milicien, et n'hésitera pas à égorger tout individu qui risquerait de menacer l'intégrité du groupe, même tout simplement si la tête ne lui revient pas (Une leçon de CoJones, qu'il sait mettre en application un peu plus souvent qu'il ne le faudrait parfois ...)

__________________________________



Darkstar

Messages : 654
Date d'inscription : 24/02/2011
Localisation : Val de Marne (94)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  GreenSquad-Wanda le Mar 28 Juin - 20:13

Darkstar a écrit:Allez, Perso de Twist, un perso facile et accessible !
Wink

A l'age d'environ 18 ans, Alfonzo (Nom inconnu),
ça c'était le perso de Twist?
et Rico faisait des expériences (on se croirait dans Dagon de Lovecraft ...) ?
Bon je vais réviser ma vision de vos persos. Sont totalement psychopathes Smile

__________________________________


GreenSquad-Wanda

Messages : 101
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation : ubiquitous

http://valerie.dagrain.numerimoire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les historiques de La Junta enfin dévoilés !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum